Visionbio.fr
SantéMicronutrition : les propriétés de l’huile de bourrache
bourrache

Micronutrition : les propriétés de l’huile de bourrache

Par

Les vertus des plantes dans le domaine de la santé, la beauté et le bien-être ne sont plus à démontrer. La bourrache ou Borago officinalis fait partie de ces plantes qui sont utilisées depuis l’Antiquité. Aujourd’hui elle est disponible sous forme de capsules ou de gélules en micronutrition. Dans cet article, vous en saurez plus sur l’histoire de la bourrache et les bienfaits qu’elle procure. Vous découvrirez un complément alimentaire : Proteochoc dans lequel elle intervient qui permet de lutter contre les conséquences d’un choc physique ou émotionnel.

Les origines de l’utilisation de la bourrache

La bourrache appartient à la famille des borraginacées. C’est une plante à tige cylindrique de 20 à 60 centimètres de haut. Elle pousse en Europe et en Asie mineure. Le plus souvent les fleurs de la bourrache sont bleues et plus rarement blanches ou roses. Sous un climat méditerranéen, elles fleurissent de mars à avril et de juin à août sous un climat tempéré. Cette plante est connue depuis l’antiquité pour ses effets aphrodisiaques et ses propriétés médicinales. Elle était alors réputée pour ses effets toniques et énergisants. On utilisaient les fleurs et les feuilles pour la préparation de tisanes, de cataplasmes et d’infusions qui avaient des effets diurétiques, sudoripares et antidépressifs. Elle était également utilisée pour soigner les porcs et les bovins pour les pathologies inflammatoires et pulmonaires.

Les vertus de l’huile de bourrache vierge

Les principes actifs des graines de bourrache vierge sont les acides gras polyinsaturés (acide gamma-linolénique et acide linoléique). Avec l’huile d’Onagre, c’est l’huile qui contient la plus grande quantité d’acide gamma-linolenique ou Omega 6. On y trouve aussi, dans une moindre dose des omega 3. Elle est riche en vitamines E, A, D, K. Ses principes actifs en font un excellent traitement pour la peau. L’huile vierge de bourrache peut-être utilisée sous forme de gélules à avaler, d’huile à boire ou à appliquer directement sur la peau. Elle est recommandée pour les soins cosmétiques mais elle permet également de lutter contre les rhumatismes, les douleurs prémenstruelles, le stress, les dermatoses (psoriasis, eczéma, herpès), ou après les radiothérapies pour réparer les cellules cutanées. Elle possède des propriétés médicinales anti-inflammatoires, immunostimulantes et régulatrices pour différents systèmes : hormonal, cardio-vasculaire et nerveux. Elle ne présente pas de contre-indication.

Proteochoc : un exemple de l’utilisation de l’huile de bourrache en micronutrition

L’huile de bourache est aujourd’hui utilisée en nutrithérapie. Dans le complément alimentaire Proteochoc, elle est associée au Porphyral HSP®, un extrait d’algue alimentaire, (Porphyra umbilicalis) dont les propriétés antioxydantes et réparatrices des cellules de l’organisme sont reconnues. Les capsules à avaler Proteochoc sont efficaces en cas de chocs physiques (entorses, fractures, …) et psychologiques. Elles permettent aussi une récupération physique optimale chez les athlètes et aident l’organisme à récupérer après une opération chirurgicale.

 

 

Retour Haut